A peine profond dans le monde "des gens"

Par quoi commencer


Faire ce trou dans le monde des gens en France fut l'occasion de plusieurs choses.

Tout d'abord celle d'utiliser une technique personnelle du maniement de la pelle, pour creuser de toutes ses forces, souvent en étant frappé de découragement, de flemme, de positions mentales négatives.

Celle de tenter de rester concentrer sur la durée, ce qui est plutôt difficile.
Celle de garder un minimum de lucidité face aux remous des informations générées via les médias.
Celle de préserver coûte que coûte une identité sans se laisser aspirer par les formalisations extérieures.
Celle d'afficher ma conviction que l'action individuelle se fond dans une action collective sans qu'il y ait de coordination politique, ni de chef, ni de hiérarchie.
Celle d'affirmer que le bambou en tant qu'élément vivant complète nos savoirs faires populaires pour retourner à un mode de vie harmonieux.
Celle de souffrir parfois de la négation des évidences.
Celle de tenter comme je peux de partager ce trou avec vous.

Quel est l'avantage de se lotir dans un trou que l'on a fait soi même ?

A. Rester sur la durée

Cliquez pour agrandir l'image
Je dis je reste et ça me coûte

B. Rester lucide

Cliquez pour agrandir l'image
Lorsque l'on s'est perdu dans l'esprit d'un autre, dans une autre éventualité

C. Rester soi même


Là encore, cultiver son identité

D. Rester libre

Cliquez pour agrandir l'image
Ici, il y a toujours une possibilité

E. Rester pratique


Et faire attention au sens de la complexité

G. Rester sensible

Cliquez pour agrandir l'image
Partie délicate, quand l'envie de pleurer viens s'emparer de ce qu'il vous reste

H. Rester digne

Cliquez pour agrandir l'image
La tête me dit cool, respect

I. Rester Humble

Cliquez pour agrandir l'image
Un lit dans lequel on se couche pour passer le temps

J. Rester vivant

Cliquez pour agrandir l'image
Au moins jusqu'à la fin

K. Rester mobile

Cliquez pour agrandir l'image
Partout je peux aller

L. Rester entier

Cliquez pour agrandir l'image
C'est rester ouvert à l'extérieur et aux rencontres dont on ne peux préjuger.
Cliquez pour agrandir l'image                                               
                                   
                               
           
                  
A partir de ça...
...on fait ça, si on veut. Et il faut le vouloir vraiment, ce qui n'est pas toujours évident.

Hé, je fais ce que je veux mon pote, c'est mon atelier ici

Cliquez pour agrandir l'image
Détail du bambou vert utilisé : les crok bambous s'en donnent à coeur joie.


JABAGALEA- 2013 - Raisonnement mécanique hypocrisie systématique

Actualisé le mercredi 28 août 2013  la fin approche PAPA