Fabriqué en France, culture occidentale, 2012


Moi y en a pas être un expert, mais y en a croire comprendre un peu. Tu veux comprendre cé qu'il se passe ? oulalé Alors cherche mon gars, cherche ma fille...

Va voir, voyage, affranchi toi ! / Casse toi !

le mental le gros frein à l'action


Oui alors écoutez, on me dit là à droite à gauche, chez les bouddhistes, chez les "coachs" que le mental est un gros frein à l'action : oui...
Oui en effet, exemple : je n'aime pas l'argent et la compromission qui m'oblige à en gagner beaucoup, devenir rentier, jouer en bourse, poker, courses etc. "Mince alors alors tu te prive de chances de te donner les moyens de ton succès".

Ca alors !!! Eh oui mon point de vue moral m'empêche de braquer des banques pour faire le bien dans les pays pauvres. Ah ah ahahaha ah la vaste blague... même si techniquement il y a un fond de vrai, il faudrait déjà avoir un PROJET.
Or il n'y en a pas donc le fameux "la fin justifie les moyens" ne s'applique pas dans tout les cas de figure.

Yéhééhéhéhéhéhéhéhé

Alala et si l'on rajoute à ça un joli cadre global "réincarnations" je vous raconte pas le business de perdition...

Mais Mais


Comment expliquer que je sois si stupide ? Tu as raison, va, va ! Et ne dis rien 

Expert du Développement durable et dépression


En tapant sur gougle une recherche sur "cultiver riz france", je suis tombé sur le blog d'un certain Tristan.
Cet homme là a suivi dans son parcours une grande école comme HEC, et son blog témoigne de ses multiples projets, visites sur le terrain à travers le monde, sa philosophie, sur le bouddhisme etc. bref sur une vision du monde intellectuellement globale et sacrée. Un truc tout à fait inattaquable.
Peut être imaginez vous les pensées qui me traversèrent inévitablement lorsque le spectre de la comparaison de moi-même avec l'Autre surgit avec brutalité et une rapidité inégalable.
Je me rappellais mes visites sur des blogs traitant de la dépression, faisant grands cas de l'acceptation comme LE remède miracle pour cette affectation mentale... hélas logiquement fort répandue, et qui se multipliera sans doute encore fort longtemps grâce aux technologies de communication de masse, telle l'internet TV etc.
La dépression mène tout droit au suicide.

Une citation qui m'a beaucoup plus et que je trouve extremement inaplicable en ces temps, est " Un homme vraiment sage n'est qu'un homme ordinaire". Ouaouh. Aie Aie aie. C'est la vérité, et même avec le déni le plus soigneusement construit, ça fait mal tellement c'est vrai.
Le système social dans lequel je vis met l'accent sur la réussite personnelle. Que vous changiez d'opinion en cours de route, par ce que vous avez rencontré et admis des philosophies différentes de celle dans laquelle nous avons étés éduqués n'élimine pas cette structuration profonde. Chez vous peut être, bravo vraiment, mais pas chez moi.
La tendance au progrès est omniprésente autour de nous, telle qu'elle structure le présent en avenir en permanence. Il faut de mon point de vue être soit très TRES expérimenté, soit hyper isolé pour ne pas devoir y faire face de façon quasi constante dans "le monde".
Dès lors il est bien difficile de se forger une identité naturellement ordinaire au sens de cette citation, dans un tel système de vie, sachant qu'une bonne partie de l'enfance subit des enseignements structurants.
Quelqu'un atteint de dépression subit une attaque de lui même contre lui même. Il essaie de s'éliminer par comparaison avec les gens bien portant, alors qu'en réalité sa réaction est naturelle, car la pression sociale dictant les voie de la réussite et du bonheur agissent avec discrimination. S'en est une preuve évidente. On se suicide par le refus de soi-même dans "le monde". Ce "monde" est une construction mentale collective et c'est cela qui a réussi à éliminer quelqu'un qui n'arrivait pas à s'y projeter. Si je dois me battre pour survivre, là pour manger ce soir, je ne suis pas sur d'arriver un jour à cette extrémité, mais en ayant le temps d'y refléchir, et très tôt, de me perdre dans des doutes, des comparaisons, des fantasmes j'ai plus de chances de finir par m'éliminer. Alors l'alternative toute trouvée pour palier à ce trouble, conséquence d'un niveau de vie aisé et déséquilibré, c'est la créativité et l'action. Et commencer par convertir les autres. Les autres peuples. Bref, c'est la démarche du progrès.
C'est étrange mais ce "process" me parait semblable à celui de parasites. Ce qui est tout à fait insultant pour l'humanité, au nom de nos capacités de symbiose avec la vie dont nous sommes un élément.
Si maintenant la réussite faisant diktat, marie business et protection équilibrée de l'environnement, de la nature spirituellement sanctifiée la nouvelle norme, et la diffusion médiatique de cette réussite le vecteur de l'émulation mentale collective, il ne faut pas s'étonner que cela n'enraye pas le cercle vicieux de la dépression et des suicides, qu'il soient physiques (se donner la mort) ou sociaux (se condamner à une vie d'usine ou administrative...). Que le cadre soit vert, ou bétonné, cela ne change pas grand chose aux rouages transmis.
Oui mon petit gars, cela n'est pas de ta faute et tous croient bien faire en te mettant en valeur, toi, tes projets et tes relations... mais en réalité malgré tes bons sentiments tu fait partie des cauchemards d'autres que toi.
Quand on parle des vertus de l'humilité ... serait-ce du vent pour petites gens ?

La vie normale pour toi mon enfant


Enfant j'étais si bien, jusqu' à l'heure de mon apprentissage. Il me fallu apprendre comment me servir de mon corps et de mon esprit. Mes parents, les proches et l'école républicaine m'ont appris à me manipuler moi-même !
Mais dans quel but ? Celui de réussir ma vie, bien sur !

Je vais t'expliquer pourquoi tu as eu la chance d'aller à l'école, apprendre de belle leçons, pour t'exprimer, mais surtout pour rejoindre l'arène de l'intelligence, tu va pouvoir y pavaner te gausser, y prétendre que toi plus que les autres tu sais tout sur tout mieux que les autres, et surtout... mesurer ta propre impuissance face à l'injustice, faire de tes peurs des moments littéraires, te parler à voix basse... rejoindre l'arène médiatique à défaut de n'avoir pas eu de curiosité suffisamment affutée, de caractère bien trempé pour réfuter les Assauts tant le risque que tu en porte le joug mental un jour est grand.
L'arène de la politique, la dictature de l'information, ta force de vie ton héroïsme, une mort lente pendant laquelle il faut se nourrir et rester digne, et qui fait le profit d'un petit nombre qui siègent dans l'arène et se gaussent de nous voir nous trainer dans la poussière.
Oui, tu songera à Mère Thérésa et son engagement pour les pauvres, et sa certitude de la priorité de l'éducation partout dans le monde.

Et puis parfois te demander si ça vaut la peine vraiment de faire le littéraire, exister pour devenir quelqu'un ?
Et puis surtout te demander si l'ambiance si intelligente dans laquelle nous vivons est bien la Meilleure, la plus Aboutie, bref la plus Excellente, la plus Naturelle et s'il pouvait y en avoir jamais une définie et équilibrée, et pour quel présent, et pour quel avenir... ah ah !

Si solution il y a sûrement que politique elle n'est pas

Sueurs froides


Vais-je avoir assez de temps pour le faire ? Autour de moi tout s'agite et cette aspiration m'étreint le coeur. Je ne trouve qu'une alternative possible à mon stress de devenir Quelqu'un qu'en m'éloignant d'un Moi-même seul et inactif en m'occupant à tout un tas d'activités. J'espère qu'à l'heure de ma mort j'en serai fier ! J'espère que le travail accompli me fera quitter ce monde dans la paix ! Mais j'en doute fortement ! Vite, trouvons quelque chose à faire avant la fin du monde ! J'ai si peur de mourir dans une situation ridicule ! J'ai si peur de rater ma vie, ma vie de Moi, seul star de mon monde !

Je passe énormément de temps à voir a travers les médias ce que les autres semblent faire de formidable, et je sais très bien que ce temps m'est compté et CA ME STRESSE.

C'est ce que la société veut de toi mon ami, que tu te bouge pour elle. Dégage toi de ces automatismes effrénés et tu vivra tranquille. Peut être. Bonne chance.

Le problème de la monnaie


Il y a des initiatives locales qui tentent de remplacer par alternative l'euro, le dollar ect.
Ces initiatives ne grossissent jamais de manière suffisante à se substituer à la monnaie dominante.
Si le système s'écroulait de façon que les valeurs des échanges soient remis en causes, que se passerait -il ?

On va reprendre un vieux truc pour expliquer que le "capitalisme" est vénalement intégré chez l'homme.
Imaginons que la base des échanges deviennent des oeufs en chocolats. (Idéal pour pâques n'est ce pas)
Eh bien qui seraient les plus riches ? Les fabricants d'oeufs en chocolat, et les planteurs de chocolat.
Si la référence des échanges était le maïs ? Les gens intelligents qui contrôle des champs et des champs de maïs.
Mais le maïs, le chocolat ont un défaut, ils sont périssables (= ils deviennent vite de la poussière).

Je ne résous pas la question. Mais attendiez vous une solution qui viendrai d'ailleurs ?

Si tout cela s'écroulait, il y aurait toujours des anciens enfants tentés par le fait d'avoir plus que les autres, pour le confort, pour le pouvoir, pour la domination.
De là l'injustice, de là l'esclavage, de là le banditisme, de là les lois humaines.

La télé me casse la tête


Star système me vide de toute capacité de rébellion

Trop de discours ! Trop de dissensions ! Trop de paradoxes ! Trop d'Amour et trop de haine ! Trop de détermination ! Trop de carriéristes ! Trop trop trop.
Trop de répétitions ! De ressassages ! De remâchés ! De faux succès ! Trop de profits !
Trop de non conscience, trop de combattants, trop de combats, trop de morts, trop de spectateurs, trop de jouissances, trop de frustration, trop de besoins de repères.

Pourquoi tu dis non tout le temps ?


J'ai lu le texte d'un mec dans un magasine à l'hôpital, une fois n'est pas coutume, les opinions des autres bataillent dur avec les miennes. J'aurai voulu croiser ensuite cet homme si brillant, si bien placé pour pouvoir se permettre de donner des leçons à ses cadets, et lui dire t'es vraiment un pauvre connard. Mais je ne connais pas ce mec, peut être son édito n'est pas le reflet de ce qu'il pense et crois vraiment, qu'il sache manier la plume dans le sens de sa ligne éditoriale, et satisfaire de fidèles lecteurs par son clairvoyeurisme. Je me suis dis laisse les dire, car ils sont nombreux dans son cas à s'ériger en barricades d'opinion sur un conservastisme jusqu'auboutiste (...) avec la tournure si chère de la tendance actuelle, celle de savoir mieux que les autres de quoi l'avenir sera fait.
Tu parle de prophètes et de Cassandres, de terrorisme vert, tu t'acharnes, et c'est vendeur, à démonter des pensées politiques qui ne sont pas tiennes et qui te dérangent.
Ca me dérange, tu peux sourire, de te savoir si bien placé pour oser espérer influencer plus que la moyenne les idées de tes lecteurs...ça me dérange de temps à autre, jusqu'à ce que je me souvienne que ton gain de cause sera aussi faible que le mien ici.
La vie est plus forte.

Victime des réalités


      On m'a volé ma vie en ville
                                                On m'a volé ma vie à l'école
                                                                                                Aujourd'hui je suis malhabile
        Que faut-il donc pour que je décolle

fait toi violence tu fera recette



                                                                        Je m'exploite              Nous nous appauvrissons
                                                        Tu m'exploite              Vous vous appropriez
                                                                          Elle t'exploite                Ils sont bien installés

Le tueur


C'est un fou, un barbare, il faudrait le tuer, l'enfermer à vie.
C'est quelqu'un d'intelligent, c'est quelqu'un qui planifie, qui agit.
Il, ou elle, est à sa façon un point d'interrogation sur la liberté de chacun, et sur notre spiritualité dans un système médiatique qui agresse, alliant la peur et l'information pour façonner le quotidien d'un destin si bien tracé sur un plan de carrière.

L'hypocrisie, le déni, la vraie incompréhension me suggère encore une fois que même si nous semblons avancer ensemble, en réalité nos expériences et nos lectures de la vie nous coupent les uns des autres.
Il s'agit de politique, nous sommes si différents maintenant que cette conversation ne serai pas possible, tant l'argumentaire et les sujets de dispersion sont vastes.

Alors ce que l'on ne comprend pas, on peut toujours le ranger dans la case de la folie.

Un toit de paille, deux fenêtres vitrées, une télévision et un canapé, bienvenue à la case départ.

Nouveau style de musique


Nous vivrions soudainement dans une société éternelle, qui curieusement se trouve à la peine de nouveau styles musicaux pour alimenter les radios. 70's 80's 90's... puis stagnation, remaniements, dérivés, technologisation... pour aboutir à quoi ? A oublier que la musique vocale et instrumentale possède une histoire ancienne, et récente qui en elle même est expressive, a mettre en relation directe avec le bond de l'histoire humaine du siècle passé.
Je voudrai éternellement écouter des nouveautés qui me charment à la radio !
Je suis un esthète de l'oreille, je possède une énorme bibliothèque musicale qui ne fonctionne qu'en 220v, ce que je semble ignorer superbement.
Je cherche toujours à faire partie des pionniers de la découverte de nouveaux groupes de sons, des rois de la mélodie. Je serai parmi les premier à les avoir découvert ! Le casque vissé sur la tête je ne saisi qu'à peine les messages que la musique, ce média, diffuse.
La seule différence d'ailleurs que j'accorde entre la musique et la télé, c'est que la musique favorise mieux mon imaginaire, c'est bien cela qui m'intéresse dans la musique.

J'ai aussi beaucoup de mal à comprendre pourquoi beaucoup de jeunes s'en retournent à l'explorations de vieilles musique, de vieux enregistrements alors qu'aujourd'hui les sons numériques sont super propres bien finis, c'est vraiment de la belle production de qualité ! Dans l'oreille ça pète tu vois, c'est magnifique.

Mais un message de fond, non, je vois pas de quoi tu parles. Je veux écouter du neuf moi, pas du vieux et ça me va bien comme ça.

La technologie c'est trop bon


On copie comme on colle ce texte qui me fut plaisant :

Mais, on est libre de faire ce qu'on veut ici en France, pourquoi tu dis qu'on est pas libres ? On peut vraiment faire tout ce que l'on veut. Regarde les enfants en afrique à la télé ils ont faim, ils sont pauvres, ils sont bien malheureux.
Pourquoi c'est pas bien de regarder des films de cul, ou de coucher avec des filles même quand on est marié ?
Pourquoi tu n'aimes pas les robots ? Ils nous rendent des tas de services, moi je crois qu'un jour les hommes n'auront plus besoin de travailler, les machines feront tout et on passera enfin tout notre temps à s'amuser!
Dis, pourquoi tu n'aime pas les riches ? C'est bien d'être riche, comme ça on a tout ce que l'on veut, et puis regarde les pauvres ils sont sales et ils puent, y en a même qui ne savent pas parler.
La maîtresse, elle nous a expliqué que nous les hommes, on est des animaux. Nous, en fait, on est des animaux. Tu n'es pas d'accord eh bien moi je m'en fiche par ce que maîtresse elle a toujours raison.
Dis qu'est ce que tu crois qu'il y a après la mort ? Moi je crois que tout s'éteint et qu'on existe même plus.
Oui, je sais bien que c'est pas bien de mentir, mais tu comprend j'avais faim, je voulais manger deux goûters, un c'était pas assez.
Non, je ne comprend pas pourquoi maintenant tu n'aime plus les jeux vidéos, alors que c'est vraiment très amusant.

Et puis tu racontes n'importe quoi le plastique on en aura pour toujours, c'est mon père qui l'a dit.
Mon père y dit aussi que les pauvres s'ils sont pauvres, c'est qu'ils n'ont pas envie de travailler, ce sont des feignants.

Ah ben on dirait que tu ne sais pas comment dire... on dirait que c'est compliqué ton explication, j'ai pas très bien compris, bon je te laisse, je vais jouer avec les autres là bas.



Le saviez-vous, J'aime bien l'ile de Madagascar, où l'on apprend à lire entre les lignes, comment la Corruption construit l'avenir.

1.2+ ...

Palper de la caillasse


La caillasse, la thunasse, cette pute cette pouffiasse qui me donne envie d'aller me péter une banque course poursuite avec la condéraya tirs de kalachnikova meutres en série mieux que dans les films qui exacerbent ma frustration

Papa et maman sont pris au piège


Papa et maman et leur époque de débauche mental au chômage disponible avec efficacité pour le système, docile pour l'administration du pays riche de valeurs, perdus parmi la foule des hypocrites, des parasites légaux, et des trop rares enfants ayant pu cultiver leur propre vérité.

Va y avoir la guerre et j'ai peur


badaboum des chinois des russes des ricains qui se mettent sur la gueules pour faire tourner les barrillets et les pharmacies dans le bonheur d'avoir enfin compris que les civilisations supérieures sont le fruit naturel de la trouvaille génétique

Un à un, les voyants s'allument. Les plus optimistes ont voulu croire qu'il suffisait de projeter des fictions à la télévision pour que cela ne ce reproduise plus.
Mais qu'est ce que 70 ans à l'échelle humaine ? C'est presque le temps d'une vie.
Les racines du mal dont l'humanité souffre sont nombreuses. L'aveuglement a de multiples causes, citons la faible disponibilité de regards différents autour de soi, la peur de l'inconnu, mais aussi le confort occidental, dans lequel on voudrai vivre paisiblement en laissant une élite savamment élue tenter de garantir sa stabilité, et de l'accroître, en fermant les yeux sur la négation de la liberté des autres cultures à vivre par elles mêmes que son fonctionnement implique.

Vous y avez cru longtemps à ce que ce fascisme de base était chose révolue. Mais autour de nous, peu de gens au final on cheminé vers cette même vision... à la moindre étincelle, la moindre faille, la moindre dérobade, la moindre crainte d'un avenir dont ils pourraient être dépossédés... c'est la panique, puis l'abîme.
Engagement militaire, défense de la Patrie, ralliement à un groupe pour ne pas être isolé. Oui, toi petit cerveau, prend bien note, à moins que ta connaissance du passé te confère une perception lucide de cette époque que nous vivons. Cherche, vois, regarde, étudie, définis le sens de ton action, mais prend garde que quelqu'un de plus fin que toi ne s'enrichisse sur tes heures.  Si tel est le cas, cela sera à tes dépends assurément. Pourquoi par ce qu'un homme libre a fatalement horreur d'être utilisé à des fins réelles qu'il ignore.

Cette réussite, longue dans les esprits, si courte dans notre histoire, si partielle, si partiale, s'est faite au prix du sang, de la traitrise, de l'ignorance, de la domination, de mensonges drapés dans des valeurs morales légitimes.
Cela ce paye par des guerres car dans ces conditions l'homme reste un inconnu pour beaucoup, et il le restera encore pour plusieurs de ses enfants.

Internet c'est bien mais ça me saoûle


Apparente maturité des écrits contenu sur le réseau virtuel, mais animés dans des intérêts masqués

Je veux m'éclater, pas me prendre la gueule


Eloge de la joie, négation des faits = culture occidentale

J'me pète le ventre tout les dimanches rien à foutre que d'autres crèvent la faim, j'me sens pas coupable connard...

D'ailleurs pour fêter ça ce soir je vais me déchirer la gueule et faire du fric aux multinationales de la piche, et tu peux me croire je serai pas tout seul à me laver la tête.

On est en finale, on est en finale


culture de la dysharmonie, démocratie concept archaïque (très vieux quoi), accélération des savoirs perceptibles et appauvrissements spirituels, modernité actuelle archaïsme de demain, confrontation Eternité/extinction humanité, Cultures urbaine avant gardistes et peuplades des localités isolées
Rois de la connaissance du monde et rois de leur monde
Serviteurs de la connaissance du monde et serviteurs du monde

Le bambou je connais pas c'est quoi 


ta gueule c'est pourri comme titre
Cliquez pour agrandir l'image

RAS tout va BIEN va te rendormir
Je parfume la pièce, t'inquiète on masquera l'odeur

Lecteur mp3 en flash, merci Neolao

 


JABAGALEA- 2013 - Raisonnement mécanique hypocrisie systématique

Actualisé le mercredi 28 août 2013  la fin approche PAPA